ESTOC
. s. m.
(On fait sentir le C.) Il se disait autrefois d'Une épée longue et étroite qui ne servait qu'à percer.  Il se dit encore de La pointe d'une épée, d'un sabre, dans cette phrase familière, Frapper d'estoc et de taille, Frapper de la pointe et du tranchant.

ESTOC, en termes d'Eaux et Forêts, signifie, Tronc d'arbre, comme dans cette phrase, Couper un arbre à blanc estoc, Le couper à fleur de terre jusqu'à la souche. On dit aussi, Couper une forêt, faire une coupe à blanc estoc, En couper tout le bois, sans y laisser de baliveaux.

Fig. et fam., Être réduit à blanc estoc, Être entièrement ruiné.

Fam., Brin d'estoc, Long bâton ferré par les deux bouts. Cette locution a vieilli.

Fig. et fam., Dites-vous cela de votre estoc ? Cela ne vient pas de son estoc, Dites-vous cela de vous-même ? Cela ne vient pas de lui. Ces locutions vieillissent.

ESTOC, se prend quelquefois, figurément, pour Ligne d'extraction. Il est de bon estoc. Les biens qui viennent de son estoc. Dans ce sens, il est vieux.  En termes de Pratique ancienne, Biens de côté estoc et ligne, se disait Des biens propres de ligne.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • estoc — [ ɛstɔk ] n. m. • v. 1176; de l a. v. estochier → estoquer 1 ♦ Vx D ESTOC : avec la pointe de l épée. Loc. Frapper d estoc et de taille : frapper, se battre avec la pointe et le tranchant de l épée (c est à dire par tous les moyens, avec énergie) …   Encyclopédie Universelle

  • Estoc — et taille Estoc L’estoc et la taille sont des termes anciens désignant respectivement un coup porté par la pointe de l arme et par le tranchant. Estoc est également le nom d une arme blanche destinée uniquement à frapper « d estoc »,… …   Wikipédia en Français

  • Estoc — Angaben Waffenart: Schwert Bezeichnungen …   Deutsch Wikipedia

  • estoc — Estoc, m. acut. Se prend ores pour le tronc d un arbre tirant de la racine à mont par droict fil, Truncus. Ce qu és herbes est aussi appelé Tige, Caulis. Selon ce au recensement d une consanguinité on dit ligne d estoc, celle qui est de bas en… …   Thresor de la langue françoyse

  • Estoc — (franz., v. deutschen »Stock«), s. Panzerstecher …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Estoc — (frz.), Stoßdegen …   Kleines Konversations-Lexikon

  • estoc — (è stok) s. m. 1°   Terme d eaux et forêts. Souche. Couper un arbre à blanc estoc, le couper au pied sur la souche. Faire une coupe à blanc estoc, la faire sans laisser de baliveaux.    Fig. Être réduit à blanc estoc, être entièrement ruiné.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • estoc — I. ESTOC. s. m. (l S se prononce.) C estoit autrefois une espée longue & estroite qui ne servoit qu à percer. Estoc, Se prend aussi, pour La pointe d une espée en cette phrase. Frapper d estoc & de taille. Brin d estoc. Long baston ferré par un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Estoc — The French estoc or English tuck was a variation of the longsword focused intensely on fighting against mail or plate armour.Tarassuk, Leonid Blair, Claude. The Complete Encyclopedia of Arms Weapons . Simon and Schuster, 1982. Page 491. ] It was… …   Wikipedia

  • ESTOC — n. m. épée longue et étroite qui ne servait qu’à percer. Il se dit encore de la Pointe d’une épée, d’un sabre, dans cette phrase familière, Frapper d’estoc et de taille, Frapper de la pointe et du tranchant. En termes d’Eaux et Forêts, il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”