ESQUIVER
. v. a.
Éviter adroitement quelque coup, quelque choc. Il fit un mouvement, et esquiva le coup.   Il s'emploie aussi neutralement. Il poussa son cheval contre moi, j'esquivai adroitement.   Il se dit souvent en parlant Des personnes, des rencontres, des difficultés, etc. C'est un importun que j'esquive autant que je puis. Ce sont de fâcheuses occasions, il faut les esquiver. Ce n'est pas résoudre la difficulté, ce n'est que l'esquiver.

ESQUIVER, avec le pronom personnel, signifie, Se retirer, sans rien dire et en évitant d'être aperçu, d'une compagnie, d'un lieu où l'on ne veut pas demeurer. Le coup fait, il s'esquiva. On voulait le retenir ; mais il parvint à s'esquiver.

ESQUIVÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • esquiver — [ ɛskive ] v. tr. <conjug. : 1> • 1605; eschiver 1080; repris it. schivare, de schivo « dédaigneux »; germ. °skiuh « farouche », frq. °skiuhjan « craindre » 1 ♦ Éviter adroitement. ⇒ échapper (à). « Le boxeur déchaîné saute en arrière,… …   Encyclopédie Universelle

  • esquiver — (è ski vé) v. a. 1°   Éviter adroitement quelque chose ou quelqu un. C est un importun que j esquive autant que je puis. •   L autre esquive le coup, et l assiette volant S en va frapper le mur et revient en roulant, BOILEAU Sat. III. •   Allons …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • esquiver — I. ESQUIVER. v. act. (l S se prononce.) Eviter adroitement quelque coup, quelque choc. Il gauchit habilement & esquiva le coup. il poussoit son cheval contre moy, j esquivay adroitement. Il se dit aussi des personnes, & des rencontres des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ESQUIVER — v. tr. éviter adroitement. Il fit un mouvement et esquiva le coup. Par extension, C’est un importun que j’esquive autant que je puis. Ce n’est pas résoudre la difficulté, ce n’est que l’esquiver. S’ESQUIVER signifie Se retirer sans rien dire et… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • esquiver — vt. , éviter, échapper à : èskivâ (Albanais.001, Saxel.002, BEA.), èskapâ (Arvillard.228), évitâ (001.PPA.), mandâ u saré vt. (228). A1) esquiver, parer, éviter, (un coup) ; se mettre de côté, s écarter, (pour esquiver un coup) ; se défendre, se… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'esquiver — ● s esquiver verbe pronominal Se retirer, s échapper furtivement ; filer à l anglaise …   Encyclopédie Universelle

  • esquivar esquiver. — voir defugir, esbinhar, esquilhar, forviar …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • esquive — [ ɛskiv ] n. f. • 1859; de esquiver ♦ Sport Action d esquiver un coup par simple déplacement du corps. Esquive d un boxeur, d un escrimeur. Jeu d esquive. ● esquive nom féminin (de esquiver) Action d éviter un coup, une attaque, par un… …   Encyclopédie Universelle

  • éluder — [ elyde ] v. tr. <conjug. : 1> • 1426; lat. eludere 1 ♦ Vx Tromper. « Quelque belle ruse pour éluder ici les gens » (Molière). 2 ♦ (XVIIe) Mod. Éviter avec adresse, par quelque artifice ou faux fuyant. ⇒ escamoter, tourner; se dérober (à).… …   Encyclopédie Universelle

  • fuir — [ fɥir ] v. <conjug. : 17> • Xe; lat. pop. fugire, class. fugere → fuge I ♦ V. intr. 1 ♦ S éloigner en toute hâte pour échapper à qqn ou à qqch. de menaçant. ⇒ s enfuir, 1. partir (cf. Prendre la fuite, s en aller). Fuir après une défaite.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”