ESCROQUER
. v. a.
Tirer quelque chose d'une personne par fourberie, par artifice. Il m'a escroqué cent francs, sous prétexte de me les emprunter. Il m'a escroqué une montre, un cheval, etc.   Il prend assez souvent pour régime le nom de la personne qui est trompée de cette manière. Il n'y a point de marchand qu'il n'escroque. Il escroque tout le monde.   Il s'emploie quelquefois absolument. Il escroque tant qu'il peut, partout où il peut.

Prov., Escroquer un dîner, se dit D'un parasite qui prend part à un dîner auquel on ne l'a pas prié.

ESCROQUÉ, ÉE. participe.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • escroquer — [ ɛskrɔke ] v. tr. <conjug. : 1> • 1557; it. scroccare « décrocher » 1 ♦ Tirer (qqch. de qqn) par fourberie, par manœuvres frauduleuses. ⇒ s approprier, fam. carotter, dérober, s emparer, extorquer, soustraire, soutirer, 2. voler. « Il nous …   Encyclopédie Universelle

  • escroquer — Escroquer. v.a. L s se prononce. Faire le mestier d escroc, tirer quelque chose d une personne par fourberie, &c. Il m a escroqué dix pistoles, une montre, un cheval, &c. il escroque tout le monde. il n y a point de Marchand qu il n escroque. On… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • escroquer — (è skro ké) v. a. 1°   Tirer quelque chose d une personne par fourberie. Ils se sont escroqué de l argent l un à l autre. •   ....Raton avec sa patte... Tire un marron, puis deux, et puis trois en escroque, LA FONT. Fabl. IX, 17. •   L un et l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ESCROQUER — v. tr. Tirer quelque chose de quelqu’un par fourberie, par dol et manoeuvres frauduleuses. Il m’a escroqué mille francs, sous prétexte de me les emprunter. Il m’a escroqué une montre, un cheval. Il signifie aussi Voler quelqu’un par des moyens… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • s'entr'escroquer — entr escroquer (s ) (an trè skro ké) v. réfl. S escroquer l un l autre. •   [Des hypocrites] Gardant toujours l air froid sur leurs visages jaunes, Et ne s entr escroquant que par dévotion, Poussés d un saint désir de faire des aumônes, Ils… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ESCROQUERIE — Le délit imputé à une personne qui se fait remettre en usant d’un faux nom ou d’une fausse qualité, en abusant d’une vraie qualité ou en employant des manœuvres frauduleuses des fonds, des valeurs ou un bien quelconque appartenant à autrui… …   Encyclopédie Universelle

  • arnaquer — [ arnake ] v. tr. <conjug. : 1> • 1887; pour harnaquer, harnacher « escroquer » ♦ Fam. 1 ♦ Escroquer, voler. Commerçant malhonnête qui arnaque le client. Il s est fait arnaquer ! ⇒ estamper, filouter, gruger. 2 ♦ Arrêter, prendre. Se faire… …   Encyclopédie Universelle

  • carotter — [ karɔte ] v. tr. <conjug. : 1> • 1732; de jouer, tirer la carotte ♦ Fam. 1 ♦ Extorquer (qqch. à qqn) par ruse. ⇒ escroquer, extorquer, soutirer, 2. voler. Il nous a carotté mille francs. « Il carotte des cigares aux Américains » (Colette) …   Encyclopédie Universelle

  • escroc — [ ɛskro ] n. m. • 1642; it. scrocco → escroquer 1 ♦ Personne qui escroque, qui a l habitude d escroquer. ⇒ aigrefin, arnaqueur, chevalier (d industrie), écornifleur, faisan, filou. Être victime d un escroc. Cette femme est un dangereux escroc.… …   Encyclopédie Universelle

  • entuber — [ ɑ̃tybe ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1900; de en et tube; par métaph. de la possession sexuelle ♦ Fam. Duper, escroquer. ⇒ 1. avoir, posséder, rouler. Il s est fait entuber. Il l a entubé de 50 francs. ● entuber verbe transitif (de tube)… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”