ESCABELLE
. s. f.
Il a la même signification qu' Escabeau.

Prov. et fig., Déranger les escabelles à quelqu'un, Rompre toutes ses mesures, mettre du désordre dans ses affaires. Cette phrase et la suivante ont vieilli.

Prov., Remuer ses escabelles, Déménager, changer de domicile. Il a été obligé de remuer ses escabelles. Il signifie aussi, figurément et familièrement, Changer d'état, de fortune, de situation. Je lui ferai bien remuer ses escabelles.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • escabelle — [ ɛskabɛl ] n. f. • 1457; scabelle 1328; var. fém. de escabeau ♦ Vx Escabeau (1o). L homme « alla s asseoir sur une escabelle basse près du feu » (Hugo). ● escabelle nom féminin (moyen français escabel, variante de escabeau) Autrefois, petit… …   Encyclopédie Universelle

  • escabelle — Escabelle. s. f. l S se prononce aussi, & il a la mesme signification …   Dictionnaire de l'Académie française

  • escabelle — (è ska bè l ) s. f. Synonyme d escabeau. •   Ma chambre est petite, à peine suffit elle Pour un lit, une table, avec une escabelle, DESMARETS. Visionnaire, IV, 4. •   Soudain nous entassons pour défenses nouvelles, Bancs, tables, coffres, lit et… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ESCABELLE — n. f. Synonyme d’ESCABEAU …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • escabeau — [ ɛskabo ] n. m. • 1471; scabel 1419; lat. scabellum → écheveau 1 ♦ Siège de bois peu élevé, sans bras ni dossier, pour une personne. ⇒ sellette, tabouret. Escabeau à trois, à quatre pieds. Petit banc où l on s agenouille (⇒ agenouilloir), où l… …   Encyclopédie Universelle

  • tabouret — [ taburɛ ] n. m. • 1525; « pelote à aiguilles » 1442; de l a. fr. tabour (→ tambour), à cause de la forme ronde de ce siège ♦ Siège sans bras ni dossier, à pied(s). Tabouret de cuisine. Tabouret de piano, monté sur vis pour en régler la hauteur.… …   Encyclopédie Universelle

  • piquer — (pi ké), je piquais, nous piquions, vous piquiez ; que je pique, que nous piquions, que vous piquiez, v. a. 1°   Entamer légèrement avec quelque chose de pointu. 2°   Percer la peau avec la lancette. 3°   Se dit des serpents, des insectes.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • PIQUER — v. a. Percer, entamer légèrement avec quelque chose de fort pointu. Une épingle l a piqué. Il y a des épines qui piquent fort. Piquer quelqu un jusqu au sang. Je me suis piqué. Piquer un papier, Y faire de petits trous.  Il se dit aussi Des… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Commission des écoles catholiques de Québec — Commission scolaire de la Capitale La Commission scolaire de la Capitale existe depuis le 1er juillet 1998. Elle succède en grande partie à la Commission des écoles catholiques de Québec. Elle gère l enseignement public en français sur un… …   Wikipédia en Français

  • Commission scolaire de la Capitale — La Commission scolaire de la Capitale existe depuis le 1er juillet 1998. Elle succède en grande partie à la Commission des écoles catholiques de Québec. Elle gère l enseignement public en français sur un territoire comprenant une partie de la… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”