AMOUR
. s. m.
Sentiment par lequel le coeur se porte vers ce qui lui paraît aimable, et en fait l'objet de ses affections, de ses désirs. Amour extrême. Amour ardent. Amour violent. Amour honnête. Amour légitime. Amour naissant. Amour divin. Amour céleste. Amour terrestre. Amour charnel. Amour désordonné. Amour sensuel. Amour conjugal. Amour paternel. Amour filial. Amour réciproque. Amour mutuel.   Il se joint souvent à un autre mot par la préposition De. Alors le complément indique :  1° De quelle nature est l'amour dont on parle. Amour de bienveillance, amour de charité, amour de concupiscence, amour d'intérêt, Amour qui procède d'un sentiment de bienveillance, de charité, d'intérêt, etc.  2° L'objet vers lequel l'amour se porte. L'amour de Dieu, l'amour du prochain, l'amour des créatures, l'amour de la liberté, de la patrie, de la gloire, de la vertu, l'amour des richesses, des plaisirs, l'amour des femmes, L'amour qu'on a pour Dieu, pour le prochain, pour les créatures, etc.  3° Le sujet dans lequel l'amour réside. L'amour des pères, l'amour des mères, l'amour des peuples, etc., L'amour qu'ont les pères et les mères, l'amour qu'ont les peuples, etc.  Dans le sens absolu et philosophique, Amour-propre, ou Amour de soi, Le sentiment légitime et nécessaire qui attache chaque homme à son existence et lui fait rechercher son bien-être. L'amour-propre bien entendu est le fondement de plusieurs de nos vertus, est le mobile de beaucoup de bonnes actions. L'amour de soi a été donné à chacun pour veiller à sa conservation. L'amour de soi devient vicieux par l'excès, et alors il s'appelle égoïsme.   Dans le sens le plus ordinaire, Amour-propre, signifie, Le trop grand attachement d'un homme à ce qui lui est personnel, l'opinion trop avantageuse qu'il a de lui-même. L'amour-propre est le mobile de toutes ses actions. Cet homme a bien de l'amour-propre. Il est pétri d'amour-propre. Il n'agit ainsi que par amour-propre. Il y a bien de l'amour-propre dans cette prétention, dans ce langage, dans cette réponse.

Prov., Tout par amour, et rien par force, On réussit mieux par la douceur que par les moyens rigoureux et violents.  Pour l'amour de Dieu, Dans la seule vue de plaire à Dieu. Faire quelque chose pour l'amour de Dieu. Cette locution signifie quelquefois, dans le discours familier, Sans aucun intérêt. On lui a donné cela pour l'amour de Dieu. C'est aussi une locution familière aux mendiants, qui demandent qu'on leur fasse l'aumône pour l'amour de Dieu. On dit quelquefois ironiquement, Comme pour l'amour de Dieu, pour exprimer qu'Une chose est faite ou donnée à contre-coeur, ou qu'un don est fait avec lésinerie. On lui en a donné comme pour l'amour de Dieu.   Pour l'amour de quelqu'un, Par la considération, par l'estime, par l'affection qu'on a pour quelqu'un. C'est une chose que je vous prie de faire pour l'amour de moi. Je voudrais pour l'amour de vous que cela me fût possible.

AMOUR, se dit particulièrement de La passion d'un sexe pour l'autre ; et, en ce sens, il s'emploie presque toujours absolument. Avoir de l'amour. Donner de l'amour. Inspirer de l'amour. Être transporté d'amour Brûler, languir, mourir d'amour. Il n'a plu d'amour pour elle. Il lui parlait d'amour. Il s'est marié par amour.   Faire l'amour, Se livrer à la galanterie. Il passe sa vie à faire l'amour. Il fait l'amour à toutes les femmes.   Filer le parfait amour, Avoir un amour respectueux et timide ; s'aimer longtemps et constamment avec une chaste réserve.

Prov. et fig., C'est un vrai remède d'amour, se dit D'une femme très-laide.  Être en amour, se dit Des femelles des animaux, et signifie, Être en chaleur. Une chatte qui est en amour. Quand les biches sont en amour. Quand les oiseaux sont en amour. Au printemps, toute la terre est en amour.

Fig., en termes de Laboureur, de Jardinier, La terre est en amour, Elle est dans un état de fermentation propre à la végétation. On dit aussi, Cette terre n'a point d'amour, est sans amour.   Dans le langage des Arts, Cet ouvrage est fait avec amour, L'artiste s'est complu à le faire, il l'a fait avec plaisir, il l'a fini avec soin.

AMOUR, quand il signifie, La passion d'un sexe pour l'autre, est quelquefois féminin au singulier en poésie, et presque toujours féminin au pluriel, même en prose. De nouvelles amours. D'ardentes amours. De folles amours. Les premières amours. C'est l'objet de ses amours. Favoriser, traverser, troubler deux personnes dans leurs amours.

Prov., Froides mains, chaudes amours, La fraîcheur des mains annonce d'ordinaire un tempérament ardent.

AMOUR, se dit quelquefois de L'objet qu'on aime avec passion. Ce prince est l'amour des peuples. Titus était l'amour de l'univers. Mon cher pays, mon premier amour.   Mon amour. Terme dont les maris ou les amants se servent quelquefois en parlant à leurs femmes ou à leurs maîtresses. On disait de même anciennement, M'amour.

AMOUR, se dit pareillement au pluriel, pour signifier, La personne que l'on aime passionnément. Être avec ses amours. Quitter ses amours.

Prov., Il n'y a point de belles prisons ni de laides amours.

AMOUR, se dit encore, au pluriel, Des choses qu'on aime passionnément. Les tableaux, les médailles, les livres, sont ses amours.

AMOUR, est aussi Le nom de la divinité fabuleuse à qui les anciens païens attribuaient le pouvoir de faire aimer. On peint ordinairement l'Amour avec un bandeau, un arc et des flèches. La mère de l'Amour. Le bandeau de l'Amour. Les traits de l'Amour. Le flambeau de l'Amour. Les ailes de l'Amour. Sur les marbres antiques, l'Amour est souvent représenté adolescent. Psyché et l'Amour. Il est beau comme l'Amour. Les anciens ont donné plusieurs frères à l'Amour ; et c'est dans cette acception qu'on dit : Les Jeux, les Ris et les Amours. Peindre, sculpter des Amours, de petits Amours. Vénus est la mère des Amours. Etc.

Fig. et fam., C'est un Amour, se dit D'une jeune fille ou d'une jeune femme très-jolie, d'un enfant très-joli. Il se dit aussi D'une chose que l'on veut extrêmement louer.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • AMOUR — «Dieu aimeras et ton prochain comme toi même.» Toute la civilisation judéo chrétienne est fondée sur ce double commandement énigmatique, dont la théorie freudienne semble fournir la version moderne lorsqu’elle montre l’injonction de jouir comme… …   Encyclopédie Universelle

  • amour — AMOUR. s. m. Sentiment par lequel le coeur se porte vers ce qui lui paroît aimable, et en désire la possession. Amour extrême. Amour ardent. Amour violent. Amour honnête. Amour légitime. Amour naissant. Amour divin. Amour céleste. Amour terrestre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • amour — Amour. s. m. & f. Sentimens de celuy qui aime. Affection qu on a pour un objet que l on considere comme un bien. Un bel amour. une amour folle. Amour, Se dit dans plusieurs phrases fort usitées, dont voicy les plus communes. Amour divin, celeste …   Dictionnaire de l'Académie française

  • amour — Amour, m. acut. Est l affection passionnée qu on porte à quelque femme, si qu il signifie chose de plus vehemente impression d esprit que ce mot Amitié le plus souvent. Selon ce on dit, Il fait l amour à une telle, Illam cupide amat, Il se prend… …   Thresor de la langue françoyse

  • Amour — is the French word for love, an intense feeling of affection. It may also refer to:* Amour , a stage musical written by Michel Legrand * Amour , a cycle of clarinet pieces by Karlheinz Stockhausen * Amour (Saint), a catholic saint * Amour… …   Wikipedia

  • Amour — ist der Name oder Namensteil folgender Personen: François Claude Amour de Bouillé (1739–1800), französischer General Paul d’Amour (* 1968), US amerikanischer Musiker, Bassist der Alternative/Heavy Metal Band Tool Rod Brind Amour (* 1970),… …   Deutsch Wikipedia

  • Amour — 〈[amu:r] f. 20〉 Liebe, Liebschaft [frz.] * * * Amour   [a muːr], Djebel Amour [dʒe bɛl ], Gebirgszug in Algerien, Teil des Saharaatlas. Die Gebirgsketten (überwiegend Kreidekalke mit einzelnen Jurarücken) haben in ihrem höchsten Teil (1 977 m… …   Universal-Lexikon

  • Amour — Dans la France de l Est (10, 51, 71), il s agit d un ancien prénom (latin Amor ou Amator), popularisé par saint Amour, compagnon de saint Maurice, martyrisé avec lui en 286. Mais le patronyme peut aussi venir d Afrique du Nord, où c est une… …   Noms de famille

  • amour — (n.) c.1300, love, from O.Fr. amour, from L. amorem (nom. amor) love, affection, strong friendly feeling (it could be used of sons or brothers, but especially of sexual love), from amare to love (see AMY (Cf. Amy)). The accent shifted 15c. 17c.… …   Etymology dictionary

  • amour — amour, liaison, intrigue, affair denote an instance of illicit sexual relationship. Amour is particularly applied to the illicit attachment of prominent persons; it stresses passion as the motivating force and often connotes transience. Liaison… …   New Dictionary of Synonyms

  • amour — amour; par·amour; …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”