ÉQUIPOLLER
. v. a.
Valoir autant que. Le gain équipolle la perte. L'un équipolle l'autre. Il faut que le gain soit grand, pour équipoller la perte. Il a vieilli.  Il est aussi neutre. Une clause qui équipolle à l'autre. Une raison qui équipolle à une autre. Ce verbe et ses dérivés sont plus usités dans le Commerce et en Jurisprudence que dans le langage ordinaire.

ÉQUIPOLLÉ, ÉE. participe, Balancé, comparé avec. La perte équipollée au gain.   En termes de Blason, Cinq points d'or équipollés à quatre d'azur, Neuf carrés mis en forme d'échiquier, dont il y en a cinq, savoir, ceux des quatre coins et du milieu, d'un émail différent de celui des quatre autres carrés.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • équipoller — ⇒ÉQUIPOLLER, verbe. Vx. Égaler, avoir une valeur égale. A. Emploi trans. Équipoller qqc. Le gain équipolle la perte (Ac. 1835, 1878). Faut il que, pour nous rassurer contre de vaines frayeurs, on établisse par une loi que le dépôt équipolle la… …   Encyclopédie Universelle

  • ÉQUIPOLLER — v. tr. Valoir autant que. Il n’est plus guère usité qu’en termes de Blason. Cinq points d’or équipollés à quatre d’azur …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • équipoller — (é ki po lé) 1°   V. a. Egaler, valoir autant. •   Le gain équipolle la perte, Dict. de l Acad.. 2°   V. n. Équivaloir. Cette clause équipolle à l autre.    Terme vieilli. HISTORIQUE    XVIe s. •   Une satieté si lourde qu elle equipolle à… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • égaler — [ egale ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XVe; soi egailler a (qqn) v. 1225; de égal 1 ♦ Vx Rendre égal, mettre sur le même pied, au même niveau. « La mort, qui égale tout » (Bossuet). ⇒ niveler. « Ceux qui méprisent le plus les hommes, et les… …   Encyclopédie Universelle

  • équipollent — équipollent, ente [ ekɥipɔlɑ̃, ɑ̃t ] adj. • 1265; lat. æquipollens 1 ♦ Vx Équivalent. 2 ♦ Mod. Math. Bipoints équipollents : bipoints d un espace affine tels que les segments tracés de l origine de l un à l extrémité de l autre aient le même… …   Encyclopédie Universelle

  • équivaloir — [ ekivalwar ] v. tr. ind. <conjug. : 29; rare à l inf.> • 1461; lat. æquivalere « valoir autant » ♦ ÉQUIVALOIR À : valoir autant, être de même valeur que. ⇒ égaler. 1 ♦ Avoir la même valeur en quantité que. En valeur nutritive, deux cents… …   Encyclopédie Universelle

  • équipollé — ● équipolé ou équipollé adjectif masculin Points équipolés, carrés d émaux alternés, engendrés par deux divisions en pal et deux en fasce. (Il y en a neuf dans un écu.) ● équipolé ou équipollé (expressions) adjectif masculin Points équipolés,… …   Encyclopédie Universelle

  • équipolé — ● équipolé ou équipollé adjectif masculin Points équipolés, carrés d émaux alternés, engendrés par deux divisions en pal et deux en fasce. (Il y en a neuf dans un écu.) ● équipolé ou équipollé (expressions) adjectif masculin Points équipolés,… …   Encyclopédie Universelle

  • équipollence — (é ki po lan s ) s. f. 1°   Égalité de valeurs.    Peu usité. 2°   Terme de logique. Il se dit des propositions équivalentes. L équipollence des propositions. •   Il y a trois choses à considérer dans la proposition : l opposition, l équipollence …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • venerie — Venerie, f. pen. Est et l art et l exercice de la chasse, ainsi le Fouillous a intitulé son livre où il a descrit toutes les instructions de la chasse de diþverses bestes, là où Phebus et Modus, portent inscription de la chasse, Venatione, Que le …   Thresor de la langue françoyse

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”