ÉPOUVANTER
. v. a.
Causer de l'épouvante. La marche de cette armée a fort épouvanté tout ce pays-là. Ces menaces l'ont épouvanté. Il l'épouvantait par ses menaces. Il les épouvantait de ses triomphes rapides. Il pensait m'épouvanter, mais je ne m'étonne pas pour le bruit. La moindre chose, un rien, tout l'épouvante.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel ; et alors il signifie, Prendre l'épouvante. Cet homme ne s'épouvante pas aisément. Il s'épouvante pour peu de chose, de peu de chose.

ÉPOUVANTÉ, ÉE. participe.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • épouvanter — [ epuvɑ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • espoenter XIIe, puis espoventer; lat. pop. °expaventare, lat. expavere, de pavere « avoir peur » 1 ♦ Remplir d épouvante. ⇒ effrayer, horrifier, terrifier. Les armes atomiques épouvantent les peuples.… …   Encyclopédie Universelle

  • épouvanter — (é pou van té) v. a. 1°   Causer de l épouvante. •   Et comme ils font du vrai, du faux ils m épouvantent, RÉGNIER Élég. I. •   La rigueur de ses lois m épouvante pour vous, RAC. Bérén. I, 5. •   De noirs pressentiments viennent m épouvanter, RAC …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉPOUVANTER — v. tr. Terrifier d’épouvante. Il l’épouvantait par ses menaces. Il les épouvantait de ses triomphes rapides. Il pensait m’épouvanter, mais je ne m’étonne pas pour le bruit. La moindre chose, un rien, tout l’épouvante. S’ÉPOUVANTER signifie être… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • épouvanter — vt. épovintâ (Albanais, Villards Thônes) ; => Effrayer …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • effrayer — [ efreje ] v. tr. <conjug. : 8> • esfreer 1080; lat. pop. °exfridare « faire sortir de la paix », frq. °fridu 1 ♦ Frapper de frayeur, d effroi. ⇒ affoler, alarmer, angoisser, apeurer, effarer, effaroucher, épeurer, épouvanter, intimider,… …   Encyclopédie Universelle

  • épouvante — [ epuvɑ̃t ] n. f. • espavente v. 1570; de épouvanter 1 ♦ Peur violente et soudaine causée par qqch. d extraordinaire, de menaçant. ⇒ effroi, frayeur , horreur, terreur. Rester cloué, glacé d épouvante. Reculer d épouvante. Cris, hurlements d… …   Encyclopédie Universelle

  • épouvantement — [ epuvɑ̃tmɑ̃ ] n. m. • XIIe; de épouvanter ♦ Vx Action d épouvanter. Ce qui épouvante. « L Écriture appelle la mort, le roi des épouvantements » (Chateaubriand). ⇒ÉPOUVANTEMENT, subst. masc. Littér., vieilli A. Emploi abs. Action d épouvanter;… …   Encyclopédie Universelle

  • affoler — [ afɔle ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de fol → fou 1 ♦ Rendre comme fou, sous l effet d une émotion violente, faire perdre la tête à. ⇒ bouleverser. Je fus coquette, « caressante et perfide. J affolai cet enfant » (Maupassant). 2 ♦ Rendre… …   Encyclopédie Universelle

  • peur — [ pɶr ] n. f. • 1290; pavor Xe; lat. pavor, oris 1 ♦ LA PEUR. (Sens fort) Phénomène psychologique à caractère affectif marqué, qui accompagne la prise de conscience d un danger réel ou imaginé, d une menace. ⇒ affolement, alarme, 1. alerte,… …   Encyclopédie Universelle

  • horrifier — [ ɔrifje ] v. tr. <conjug. : 7> • mil. XIXe; lat. horrificare ♦ Rare Remplir, frapper d horreur. ♢ Cour. au p. p. Elle se récria, horrifiée, scandalisée. ⊗ HOM. Aurifier. ● horrifier verbe transitif (latin horrificare) Remplir quelqu un d… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”