ÉPARGNER
. v. a.
User d'épargne dans la dépense ; et, en général, Ménager quelque chose que ce soit, ne l'employer qu'avec réserve. Épargner son bien, son argent. Nous n'avons guère de provisions, il faut les épargner. On ne leur épargne pas l'argent. Le vin ne fut pas épargné à cette noce. N'épargnez pas ma bourse. Cette sauce est de haut goût, on n'y a pas épargné le sel, le poivre. Il est si avare, qu'il s'épargne jusqu'à la nourriture. On n'épargne rien pour vous satisfaire. Je n'y épargnerai rien. Il faut épargner le temps. Épargner sa peine. Épargner ses pas. Épargner la vie des hommes. Épargner le sang.

Fig., Épargner quelque chose à quelqu'un, L'en dispenser, ou l'en préserver ; ne pas le lui laisser éprouver, ne pas le lui faire subir. Je vous épargnerai ce soin, cette peine, cet embarras. Cela nous épargnerait, cela épargnerait beaucoup de travaux. Épargnez-moi ce chagrin, cette douleur, cette confusion, cette honte. J'épargne à votre sensibilité le tableau de leurs souffrances. On dit de même, S'épargner de la dépense, des soins, de l'embarras, des inquiétudes, etc. Vous cherchez en vain à me persuader, épargnez-vous ce soin.

Fig., Épargner quelqu'un, Ne pas le traiter aussi mal qu'on serait en droit de le faire. Je pouvais lui faire beaucoup de mal, mais je l'ai épargné. On ne l'a pas taxé si haut que les autres, on a voulu l'épargner. Il signifie aussi, Faire grâce à quelqu'un. Épargner les vaincus. Dans ce dernier sens, il a souvent un nom de chose pour sujet. La mort n'épargne personne. La peste épargna peu de gens.   Ne m'épargnez pas, Employez-moi aussi souvent qu'il vous plaira.  N'épargner personne, signifie quelquefois, Médire de tout le monde.  Épargner la vieillesse, la faiblesse, l'enfance, etc., Avoir des égards, des ménagements pour la vieillesse, etc.  Épargner la sensibilité, l'amour-propre, etc., de quelqu'un, Ne pas dire ou ne pas faire ce qui pourrait exciter trop vivement la sensibilité de quelqu'un, ce qui pourrait offenser son amour-propre, etc.

ÉPARGNER, signifie particulièrement, en termes d'Art, Ménager quelque chose dans la matière que l'on travaille, et faire en sorte qu'on en tire quelque embellissement, quelque ornement qui n'en soit pas détaché, ou qui fasse même une pièce utile. Cette table a été épargnée dans l'épaisseur du bloc.   Ce tailleur, cette couturière, épargnent de l'étoffe, Ils taillent l'étoffe de manière qu'il en reste assez pour faire quelque autre chose que ce qu'ils ont entrepris. Ce tailleur a épargné un gilet sur le drap, dans le drap de cette redingote.

ÉPARGNER, signifie également, en termes de Dessin et de Miniature, Employer le blanc du papier ou de l'ivoire pour produire, sans crayon ni peinture, les lumières des chairs.

ÉPARGNER, avec le pronom personnel, signifie ordinairement, Ménager ses soins, ses pas, son crédit. Quand il peut obliger ses amis, il ne s'y épargne pas. S'il peut vous nuire, il ne s'y épargnera pas.   Il est quelquefois verbe réciproque, et alors il signifie, User de ménagement l'un envers l'autre. Dans cette lutte, les deux adversaires ne se sont pas épargnés.

ÉPARGNÉ, ÉE. participe, C'est autant d'épargné.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • épargner — [ eparɲe ] v. tr. <conjug. : 1> • espargner XIIe; esparigner 1080; germ. sparanjan, de sparôn « épargner » I ♦ (Compl. personne) 1 ♦ Traiter avec ménagement, indulgence, clémence. Épargner son adversaire, son ennemi vaincu (cf. Faire grâce… …   Encyclopédie Universelle

  • épargner — (é par gné) v. a. 1°   User d épargne dans la dépense ; ménager une chose, ne l employer qu avec réserve. Nous n avons guère de provisions, il faut les épargner. Épargnez votre argent. •   C est parler mal à propos que de s étendre sur un repas… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉPARGNER — v. tr. Ménager quelque chose que ce soit, ne l’employer qu’avec réserve. épargner son bien, son argent. C’est autant d’épargné. Nous n’avons guère de provisions, il faut les épargner. Le vin ne fut pas épargné à cette noce. N’épargnez pas ma… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • épargner — vt. ; économiser : éparmâ (Doucy Bauges, Giettaz, Saxel, Tignes, Villards Thônes), éparnyé (Aix, Arvillard 228, Chambéry 025b) / î (Albanais 001), èsparnyé (025a). E. : Ménager. A1) épargner, ne pas toucher : pâ toshî (001), pâ teushé (228). A3)… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Propension a epargner — Propension à épargner La propension à épargner d’un ménage peut être mesurée de deux manières : La propension moyenne à épargner : épargne / revenu disponible. La propension marginale à épargner : accroissement épargne /… …   Wikipédia en Français

  • s'épargner — ● s épargner verbe pronominal S épargner quelque chose, Se dispenser de quelque chose de fâcheux ou de pénible : Épargnez vous cette peine. ● s épargner (expressions) verbe pronominal S épargner quelque chose, Se dispenser de quelque chose de… …   Encyclopédie Universelle

  • Propension à épargner — La propension à épargner d’un ménage peut être mesurée de deux manières : La propension moyenne à épargner : épargne / revenu disponible. La propension marginale à épargner : variation épargne / variation du revenu. Voir aussi… …   Wikipédia en Français

  • Ne pas plaindre, épargner, ménager sa peine — ● Ne pas plaindre, épargner, ménager sa peine montrer une grande activité, un grand zèle …   Encyclopédie Universelle

  • Ne pas épargner quelque chose — ● Ne pas épargner quelque chose en user, y avoir recours, l employer sans compter (parfois ironique) : Il n a épargné ni sa peine ni son temps …   Encyclopédie Universelle

  • Ne rien épargner pour — ● Ne rien épargner pour recourir à tous les moyens pour parvenir à un but …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”