ENVOISINÉ
, ÉE. adj.
Qui a des voisins. Il est fort bien, fort mal envoisiné. Il est familier.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • envoisiné — envoisiné, ée (an voi zi né) adj. Qui a des voisins. Être bien, mal envoisiné …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • envoisiner — (an voi zi né) v. a. Entourer de voisins. •   On n oublie pas d envoisiner convenablement cet homme, J. J. ROUSS. dans le Dict. de BESCHERELLE.    S envoisiner, v. réfl. Se donner des voisins. Il s est mal envoisiné. HISTORIQUE    XVIe s. •    …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • envoisiner — [ɑ̃vwazine] v. tr. ÉTYM. Av. 1778; au p. p., 1690; XVIe, « s approcher de »; de en , voisin, et suff. verbal. ❖ ♦ Vx. Entourer de voisins. || Être bien, mal envoisiné …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”