ENVIE
. s. f.
Chagrin qu'on ressent du bonheur, des succès, des avantages d'autrui. Envie maligne, secrète. Avoir une mortelle envie contre quelqu'un. Être rongé d'envie. L'envie le dévore. Sécher d'envie. Sa nomination lui attire l'envie de bien des gens. Exciter l'envie. Son mérite est au-dessus de l'envie. Se mettre au-dessus de l'envie, hors des atteintes de l'envie. Les traits de l'envie. Il ne peut voir personne dans la prospérité sans lui porter envie. Les peintres et les poëtes ont souvent personnifié l'envie.   Faire envie, Donner de l'envie, exciter l'envie. On dit proverbialement dans ce sens, Il vaut mieux faire envie que pitié.

Fig., Le serpent, les serpents de l'envie, se dit quelquefois de L'envie et de tout ce qu'elle met en oeuvre pour nuire au mérite, à la vertu, etc.  Porter envie à quelqu'un, Souhaiter un bonheur, un avantage pareil au sien, sans être fâché qu'il en jouisse. Je porte envie à mon ami de ce qu'il a le plaisir d'être avec vous. On emploie Envie dans le même sens, lorsqu'on dit, Votre sort, votre bonheur est digne d'envie.

ENVIE, signifie aussi simplement, Désir, volonté. Grande envie. Légère envie. Envie déréglée, désordonnée, furieuse, immodérée. Avoir envie, une extrême envie de dire, de savoir, d'apprendre, etc. Je n'ai nulle envie de vous nuire. Il ne voulait point de cette maison, mais on lui en a fait venir l'envie, on lui en a fait naître l'envie. Il a envie de ce tableau. On lui en a donné envie. Si l'envie lui en prend. Il lui a pris envie de se retirer. L'envie lui a pris d'aller à Rome. L'envie de voyager lui a passé. Je brûle d'envie, je meurs d'envie de vous revoir. Je meurs d'envie que vous soyez content. J'ai envie, j'ai bien envie de lui donner une correction.   Il se dit quelquefois d'Un besoin que l'on a le désir de satisfaire, ou d'Une disposition à quelque chose. J'ai grande envie de boire, de manger. Avoir envie de dormir.   Envies de vomir, Nausées, soulèvements de coeur.  Passer son envie de quelque chose, Satisfaire le désir qu'on a de quelque chose. On dit aussi, L'envie lui en est passée, lui en a passé, Il ne désire plus telle chose.  Faire passer l'envie de quelque chose à quelqu'un, L'en rassasier, ou L'en dégoûter.  Envie de femme grosse, Désir subit et pressant, souvent même désordonné, que quelques femmes grosses ont de certaines choses.

ENVIE, se dit aussi Des marques que les enfants apportent quelquefois en naissant, et qu'on suppose être une suite des impressions reçues par leurs mères pendant qu'elles étaient grosses. Qu'est-ce que cette marque qu'il a au visage ? C'est une envie.   Il se dit encore de Certains petits filets qui se détachent de la peau autour des ongles, quelquefois avec douleur. Avoir des envies aux doigts. Couper une envie.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • envie — envie …   Dictionnaire des rimes

  • envié — envié …   Dictionnaire des rimes

  • envie — [ ɑ̃vi ] n. f. • XIIe; enveia Xe; enveie 980; lat. invidia « jalousie, désir » I ♦ 1 ♦ L envie. Sentiment de désir mêlé d irritation et de haine qui anime qqn contre la personne qui possède un bien qu il n a pas. ⇒ jalousie. « Devant la richesse… …   Encyclopédie Universelle

  • envie — ENVIE. s. f. Deplaisir que l on a du bien d autruy. Envie maligne, secrette. avoir une mortelle envie contre quelqu un. porter envie à quelqu un. estre rongé d envie. l envie le devore. secher d envie. sa bonne fortune est digne d envie, luy… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • envie — Envie, Inuidia. Ancienne envie, Inuidia inueterata. L envie qui est entre deux compagnons aimans une mesme fille, Riualitas. Avoir envie, AEmulari, Liuere, Liuescere, Inuidere. Ils n ont point d envie l un sur l autre, Neuter vtri inuidet. A l… …   Thresor de la langue françoyse

  • envié — envié, ée (an vi é, ée) part. passé. 1°   À qui l on porte envie. •   Ceux qui font bien mériteraient seuls d être enviés, s il n y avait encore un meilleur parti à prendre, qui est de faire mieux, LA BRUY. IV. •   Chacun brille d un faux éclat… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Envie — En*vie , v. i. [See {Vie}.] To vie; to emulate; to strive. [Obs.] Spenser. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Envie — Envie, Dorf am Grandon, mit Kloster, im Amte Revello der sardinischen Provinz Saluzzo, am Berge Manbrac; 2600 Ew …   Pierer's Universal-Lexikon

  • envié — Envié, [envi]ée. part. On dit, qu Une charge, qu une terre est bien enviée, pour dire, qu Elle est recherchée, souhaittée de tout le monde …   Dictionnaire de l'Académie française

  • envie — (an vie) s. f. 1°   Chagrin et haine qu on ressent du bonheur, des succès, des avantages d autrui. •   L envie, le mépris, le discord inconstant, RÉGNIER Sat. VI. •   La vertu n est vertu, l envie la déguise, RÉGNIER ib. V. •   L envie avec sa… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”