ENTRER
v. n.
(Il se conjugue avec l'auxiliaire Être. )  Passer du dehors au dedans. Entrer dans une chambre. Entrer dans la ville. Entrer dans un bois, dans un pré, dans un jardin. Entrer dans une voiture, dans un bateau. Faire entrer quelqu'un en quelque lieu. Entrer d'un pays dans un autre. Au sortir des Alpes, on entre dans la Lombardie. Entrer dans le port. Entrer au port. Le soleil entre au printemps dans le signe du Bélier. Entrer dans la lice. Entrer en lice. Chez les Juifs, il n'était permis qu'au grand prêtre d'entrer dans le sanctuaire.   Entrer en scène, Arriver, venir sur la scène, pour y jouer son rôle.  Entrer à table, Se mettre à table pour commencer à dîner ou à souper. Ils ne font que d'entrer à table.   Le prédicateur ne fait que d'entrer en chaire, le prêtre vient d'entrer à l'autel, Le sermon, la messe vient de commencer.

Prov. et fig., Il ne faut pas vouloir entrer dans le sanctuaire, Il est dangereux de vouloir pénétrer les secrets des gens puissants.

Fig., Entrer dans une affaire, Prendre part dans une affaire, pour la conduire, ou seulement pour en tirer du profit. Entrer dans une affaire pour un intérêt de tant, Y avoir un intérêt de tant.

Fig., Entrer dans le détail des choses, Examiner les choses en détail.  Absol., Entrer dans le détail, dans les détails, Expliquer une chose en détail. On dit de même, Entrer dans de longues explications, dans de longs développements, etc.

ENTRER, signifie aussi, figurément, Être admis quelque part, ou être reçu dans une compagnie, dans un corps, etc., pour en faire partie. Entrer au collége. Entrer dans un hospice. Entrer dans une administration. Entrer au conseil. Entrer à l'Académie. Entrer dans une association, dans un parti. Entrer dans une famille. Entrer au service. Entrer dans l'infanterie, dans la cavalerie, etc. Entrer dans les ponts et chaussées. Entrer dans la magistrature, dans la robe. Entrer dans l'Église, dans les ordres. Entrer dans les pages, aux pages, ou simplement, Entrer page.   Entrer en prison, Être mis en prison.  Entrer en condition, entrer au service de quelqu'un, Devenir domestique de quelqu'un.  Entrer au couvent, entrer en religion, Se faire religieux ou religieuse.  Entrer dans le monde, à la cour, Commencer à paraître dans le monde, à la cour.  En termes de Procédure, Entrer en ordre parmi d'autres créanciers, Être mis dans l'ordre de ceux qui doivent être payés par rang d'hypothèque ou de privilége. On dit dans un sens analogue, Entrer en partage.   Entrer en compte, en ligne de compte, en taxe, etc., Être compris dans un compte, parmi les articles d'un compte, d'une taxation de frais.  Entrer en comparaison, en parallèle, Être mis en comparaison, en parallèle.

ENTRER, signifie encore au figuré, Commencer à faire quelque chose ; Être au commencement de quelque chose. Entrer en charge, en fonction, en exercice. Entrer dans le commerce, dans les affaires. Entrer en guerre, en procès, en dispute, etc. Entrer en explication, en conversation. Entrer en correspondance. Entrer en conférence, en pourparler, en négociation. Entrer en composition. Entrer en accommodement, en arrangement. Entrer en concurrence avec quelqu'un. Entrer en ménage. Entrer en vacances. Entrer en séance. Entrer en campagne. Entrer en quatrième, en seconde, en rhétorique. Entrer en jouissance, en possession. Entrer en convalescence. Entrer en colère, en fureur. Entrer en défiance, en soupçon, etc. Entrer en ébullition, en fermentation. Entrer dans sa vingtième année. Entrer dans l'adolescence, dans l'âge mûr. Entrer dans la belle saison. L'année dans laquelle nous venons d'entrer.   Entrer en danse, Se mettre du nombre de ceux qui dansent ; et, proverbialement et figurément, S'engager dans une affaire, dans une intrigue, dans une guerre dont on n'a été d'abord que spectateur. Cela signifie encore, Être à son tour d'agir, de parler, d'être mis en jeu. C'est à vous à entrer en danse.   Entrer en jeu, se dit, à certains Jeux de cartes, De celui qui, ayant levé une main, est en état de jouer comme il lui plaît. Cela signifie aussi, figurément et familièrement, Entrer dans une affaire, dans une discussion, avoir son tour, soit pour agir, soit pour parler, etc.  Entrer en matière, Commencer à traiter le sujet, la matière dont il s'agit. Après un court préambule, il entra en matière.   Entrer en connaissance de cause, Commencer à prendre connaissance de quelque chose. Entrer en payement, Commencer à payer une partie de ce qu'on doit. Ces deux phrases sont maintenant peu usitées.  Entrer en chaleur, en amour, se dit Des femelles de certains animaux, lorsqu'elles commencent à désirer le mâle. Entrer en rut, se dit, dans le même sens, Des bêtes fauves, et particulièrement De la femelle du cerf.

ENTRER, se dit encore Des choses qu'on met, qu'on place, qui se mettent, se placent, s'engagent, etc., dans quelque autre. Ce couteau n'entre pas facilement dans sa gaîne. Faire entrer une clavette dans un boulon. Les dents de cette roue entrent dans un pignon.   Il signifie particulièrement, Pénétrer dans quelque chose. Le coup entre bien avant dans les chairs. Ce bois est si dur, que la cognée n'y saurait entrer. La lumière, le jour n'entrait dans ce lieu que par une très-petite ouverture.   Par hypallage, Ce chapeau ne peut entrer, n'entre pas bien dans la tête, La tête ne peut entrer, n'entre pas bien dans ce chapeau.

Fam., Ce bruit entre dans la tête, entre dans les oreilles, Il importune, il étourdit.

Fam., On ne peut rien lui faire entrer dans la tête, On ne peut rien lui faire comprendre. On ne peut lui faire entrer cela dans la tête, On ne peut le lui persuader Cela ne m'est jamais entré dans l'esprit, dans la pensée, dans la tête, dans l'imagination, se dit D'une chose qu'on n'a jamais crue, ou à laquelle on n'a pas même songé. On donne souvent le tour impersonnel à cette façon de parler. Il ne m'est jamais entré en pensée qu'il pût manquer à son devoir. Il ne m'est jamais entré dans l'esprit, dans la tête que cela pût être. Il ne m'est jamais entré dans l'imagination de faire ni de dire telle chose. Ce sont de ces choses qui ne me sont jamais entrées dans l'esprit. On dit de même : Comment cela pouvait-il vous entrer dans l'esprit ? Etc.

Fam., Cela n'est jamais entré dans la tête de personne, Cette idée, ce projet est si absurde, si extravagant, que personne ne l'a jamais eu.  Entrer dans l'âme, dans le coeur, etc., S'insinuer, pénétrer ou naître dans l'âme, etc. La haine entra dans son âme. La défiance entra dans les coeurs, dans les esprits.   Entrer dans le sens, dans la pensée d'un auteur, Pénétrer dans le sens, dans la pensée d'un auteur.  Vous n'entrez pas dans ma pensée, Vous ne concevez pas bien ce que j'ai voulu dire.  Entrer dans la pensée de quelqu'un, Comprendre et approuver les motifs qui le font penser de telle manière. J'entre dans votre pensée.   Entrer dans les sentiments, dans les idées, dans les vues de quelqu'un, Se conformer à ses sentiments, à ses idées, à ses vues.  Cela entre, n'entre pas dans ses vues, se dit De ce qui s'accorde avec les vues de quelqu'un, ou les contrarie. Impersonnellement, Il entre, il n'entre pas dans ses vues, de ...  Cet auteur, cet orateur, ce peintre entre bien dans les passions, Il les exprime bien, il les représente bien.  Ce comédien entre bien dans la passion, dans le caractère de son personnage, Il paraît ressentir la passion qu'il exprime, il semble être véritablement le personnage qu'il représente.  Entrer dans les secrets, dans les plaisirs, dans les intérêts, dans les peines, etc., de quelqu'un, Avoir part aux secrets, aux plaisirs de quelqu'un, avoir ses intérêts à coeur, prendre part à ses peines, etc.

ENTRER, signifie quelquefois, Tenir, être contenu dans quelque chose. Dans ce sens et dans les deux suivants, on l'emploie quelquefois comme verbe impersonnel. Jamais tout cela n'entrera dans ma poche. Combien entre-t-il de tonneaux dans cette cave ?   Il signifie encore, Être employé dans la composition ou à la confection d'une chose. Les drogues qui entrent dans un remède. Il entre telle substance dans ce remède. Il y entre du quinquina. Il entre tant de drap, tant d'étoffe dans cet habit, dans cet ameublement. On dit de même, Entrer dans la composition, dans la construction, dans la formation, etc., de quelque chose. Le fer et le bois entrent dans la construction de la plupart des édifices.   Faire entrer quelque chose dans un traité, dans un livre, dans un discours, L'y insérer, l'y placer.

ENTRER, se dit figurément, au sens moral, De ce qui se mêle, contribue, ou concourt à quelque chose. Cela n'entre pour rien dans ma résolution. Il entre un peu d'animosité dans cette critique, d'aigreur dans ces reproches.   Il entre bien de l'homme en cela, se dit Pour exprimer que c'est par des considérations humaines qu'une personne agit.

ENTRÉ, ÉE. participe.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • entrer — [ ɑ̃tre ] v. <conjug. : 1> • Xe; lat. intrare I ♦ V. intr. Aller à l intérieur de; passer (dans un lieu), se mettre (dans une situation, un état). A ♦ Spatial 1 ♦ Passer du dehors au dedans. Entrer dans un …   Encyclopédie Universelle

  • entrer — ENTRER. verb. neutre. (Il se conjugue avec le verbe être aux temps composés.) Passer du dehors au dedans. Entrer dans une chambre. Entrer dans la Ville. Entrer dans un pré, dans un jardin. Faire entrer quelqu un en quelque lieu. Entrer d un pays… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • entrer — ENTRER. v. n. Passer du dehors au dedans. Entrer dans une chambre. entrer dans la ville. entrer dans un pré, dans un jardin. faire entrer quelqu un en quelque lieu. entrer d un pays dans un autre. au sortir des Alpes on entre dans l Italie.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • entrer — Entrer, Immeare, Ingredi, Intrare, Introire, Introitum facere, Subire, Inire, Introgredi. Hastivement entrer dedans, Corripere sese intro, Improperare. Entrer dans le païs de l ennemi, Fineis hostium ingredi. Liu. libr. 23. Entrer de grande force …   Thresor de la langue françoyse

  • Entrer — Entrer, Joseph Otto, Kunstbildhauer in München, geb. 1804 in Fürth bei Nürnberg; früh verwaist, übte sich der Knabe zuerst im Zeichnen u. Modelliren bei den Gebrüdern Oehme und fertigte schon in einem Alter von 15 Jahren tüchtige Holzbildwerke… …   Herders Conversations-Lexikon

  • entrer — (an tré) v. n. 1°   Passer du dehors au dedans. Entrons dans le salon. •   Le voleur [le renard] tourne tant qu il entre au lieu guetté, Le dépeuple, remplit de meurtres la cité, LA FONT. Fabl. XI, 3.    Par analogie. Nous entrâmes dans un chemin …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENTRER — v. intr. Passer du dehors au dedans. Entrer dans une chambre. Entrer dans un champ. Entrer dans une voiture, dans un bateau. Faire entrer quelqu’un en quelque lieu. Entrer d’un pays dans un autre. Entrer dans le port. Entrer au port. Les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • entrer — vi. an (Cordon, St Nicolas Cha.) / ê (Albanais.001b, Chambéry, Montagny Bozel, St Jean Arvey) / intrâ (001a, Aix, Annecy, Arvillard, Notre Dame Be., Thônes.004), intrêzh (St Martin Porte.203) ; rintrâ <rentrer> (001). Av. du ppr. : intran… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Entrer — Entrée Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • entrer — [ɑ̃tʀe] (v. 1) Présent : entre, entres, entre, entrons, entrez, entrent ; Futur : entrerai, entreras, entrera, entrerons, entrerez, entreront ; Passé : entrai, entras, entra, entrâmes, entrâtes, entrèrent ; Imparfait : entrais, entrais, entrait,… …   French Morphology and Phonetics

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”