ENTIER
, IÈRE. adj.
Complet, qui a toutes ses parties, ou que l'on considère dans toute son étendue. Un pain entier. Un jour entier. Une année entière. Une province entière. Le monde entier. L'univers entier. On y joint quelquefois le mot Tout, pour s'exprimer avec plus de force. Attendre une heure tout entière. Lire un livre tout entier.   Il s'applique aussi Aux choses morales. Vivre dans un entier détachement des choses du monde. Avoir une entière confiance en Dieu. Une entière soumission. Conserver sa raison tout entière. Vivre dans un entier délaissement. Laisser une entière liberté à ses amis. Conserver sa réputation entière, sa vertu entière.   La question reste entière, La question n'est point changée, est toujours la même. On dit aussi, surtout au Barreau, Les choses ne sont pas entières, L'état des choses a changé, les circonstances ne sont plus les mêmes.

Fig., Cette affaire, cette fonction, cette science demande un homme tout entier, Il est nécessaire d'y employer tous ses soins, toute son attention et tout son temps. On dit dans un sens analogue, Se donner, se livrer tout entier à un travail, à une étude, etc.   Mourir tout entier, Ne laisser aucun souvenir, aucune renommée après sa mort.  Cheval entier, Cheval qui n'est pas hongre.  En Botan., Feuille entière, Feuille qui n'a aucune découpure sur ses bords. Les feuilles du lilas sont entières. On dit de même, Pétale entier.   Substantiv. : En son entier. En leur entier. Façons de parler qu'on emploie Pour marquer qu'il n'y a rien de changé, de gâté, d'altéré dans les choses dont on parle, qu'elles sont encore au même état qu'auparavant. Ce passage est rapporté en son entier dans tel livre. Cet amphithéâtre, ce temple est encore en son entier. Cette affaire est encore en son entier. La chose est en son entier. Remettre les choses en leur entier.   En entier, En totalité, entièrement. J'ai lu l'ouvrage en entier. Il faut le refaire en entier.   En Arithm., Unité entière, se dit d'Une unité quelconque, par opposition Aux nombres qui indiquent des fractions. On dit substantivement dans le même sens, Un entier. Deux unités entières, deux entiers et un cinquième. Quatre quarts font un entier. Extraire les entiers qui sont dans une expression fractionnaire. On appelle de même Nombre entier, Tout nombre qui ne renferme que des unités entières.

ENTIER, signifie en outre figurément, Obstiné, entêté, opiniâtre. C'est un homme entier, bien entier, fort entier dans ses opinions. C'est un esprit très-entier. Cette femme est fort entière.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • entier — entier, ière [ ɑ̃tje, jɛr ] adj. et n. m. • XIe; lat. integer « non touché », de tangere « toucher »; cf. intégral 1 ♦ Dans toute son étendue. ⇒ total. Manger un pain entier. ⇒ tout (tout un, tout le). Payer place entière, sans réduction,… …   Encyclopédie Universelle

  • entier — entier, ière (an tié, tiè r . Du temps de Chifflet, Gramm. p. 188, er se prononçait dans entier comme dans fer, hiver) adj. 1°   Qui a toutes ses parties, toute son étendue. L univers entier. Le gâteau est encore entier. Du corps du grand Rantzau …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • entier — ENTIER, IÈRE. adject. Complet, qui a toutes ses parties, ou que l on considère dans toute son étendue. Un pain entier. Un jour entier. Une année entière. Une Province entière. Le monde entier. L univers entier. f♛/b] On y joint quelquefois le nom …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • entier — ENTIER, [enti]ere. adj. Complet, qui a toutes les parties qu il doit avoir. Un pain entier. un jour entier. une année entiere. On y joint quelquefois le mot de Tout, pour appuyer davantage sur le sens. Attendre une heure toute entiere. manger un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Entier — relatif Pour les articles homonymes, voir Entier (homonymie). En mathématiques, un entier relatif (ou entier rationnel) est un nombre entier (c est à dire sans partie fractionnaire) et muni d un signe positif ( + ) ou négatif ( − ). L ensemble… …   Wikipédia en Français

  • entier — Entier, Qui n est point despecé, entamé ne destaillé. Ainsi dit on, un pain entier, Panis integer. Entier se prend aussi pour total. Comme, Il a combatu un jour entier, Toto die pugnauit. Entier se prend en matiere de chevaux pour le contraire de …   Thresor de la langue françoyse

  • entier — entier, entierty obs. ff. entire, etc …   Useful english dictionary

  • entier — ● n. m. ►TYPE Nom français du type de données integer, qui stocke un nombre entier, en général sur 16 bits signés. Ainsi, si vous effectuez l opération 32700+100, l ordinateur vous répondra 32735 (à moins qu il ne vous renvoie un code d erreur).… …   Dictionnaire d'informatique francophone

  • entier —    Un homme pourvu de testicules.         J’ai tout ce qu’exige saint Pierre,    Oui, de Cythère vieux routier,    Je suis entier.    BÉRANGER …   Dictionnaire Érotique moderne

  • entier — a, entié, iero adj. entier, ière ; complete ; globale ; intégrale …   Diccionari Personau e Evolutiu

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”