ENSANGLANTER
. v. a.
Tacher de sang, souiller de sang. La blessure qu'il reçut ensanglanta ses habits. La terre était ensanglantée.

Fig., Ce prince a ensanglanté son règne, se dit D'un prince qui a été cruel, qui a fait mourir injustement beaucoup de monde.

Fig., Ensanglanter des jeux, etc., Les faire dégénérer en une rixe sanglante.

Fig., Ensanglanter la scène, Mettre, dans une pièce de théâtre, un meurtre sous les yeux des spectateurs.

ENSANGLANTÉ, ÉE. participe.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ensanglanter — [ ɑ̃sɑ̃glɑ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080 au p. p.; de en et sanglant 1 ♦ Couvrir, tacher de sang. Cour. au p. p. « De la morve ensanglantée sort de son nez » (Duras). ⇒ sanguinolent. Visage ensanglanté. ⇒ sanglant. « Il essuya le front… …   Encyclopédie Universelle

  • ensanglanter — ENSANGLANTER. v. a. Tacher de sang, souiller de sang. La blessure qu il reçut ensanglanta tout son habit. La terre étoit toute ensanglantée. f♛/b] On dit figurément, qu Un Prince a ensanglanté son règne, pour dire, qu Il a été cruel, et qu il a… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ensanglanter — Ensanglanter. v. a. Tacher de sang, soüiller de sang. La blessure qu il reçut ensanglanta tout son habit. la terre estoit toute ensanglantée. On dit fig. qu Un Prince a ensanglanté son regne, pour dire, qu Il a esté cruel, & qu il a fait mourir… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ensanglanter — Ensanglanter, Cruentare. Ensanglanté, Cruentus vel Cruentatus, Perfusus cruore. Cousteaux ensanglantez, Imbuti sanguine gladij …   Thresor de la langue françoyse

  • ensanglanter — (an san glan té) v. a. 1°   Souiller de sang. La blessure qu il reçut ensanglanta tous ses habits. •   Vous armez contre Troie une puissance vaine, Si, dans un sacrifice auguste et solennel, Une fille du sang d Hélène De Diane en ces lieux n… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENSANGLANTER — v. tr. Tacher de sang. La blessure qu’il recut ensanglanta ses habits. La terre était ensanglantée. Fig., Ensanglanter des jeux, etc., Les faire dégénérer en une rixe sanglante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ensanglanter — vt. , couvrir de sang : ansa nyolâ (Saxel), êssa nyolâ (Albanais), insa nyolâ (Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ensanglantement — ● ensanglantement nom masculin Littéraire. Action d ensanglanter. ensanglantement [ɑ̃sɑ̃glɑ̃tmɑ̃] n. m. ÉTYM. Fin XIIe, « sang qui recouvre »; puis mil. XIVe; de ensanglanter. ❖ ♦ Rare. Action d ensanglanter; fait d être ensanglanté …   Encyclopédie Universelle

  • cruenté — cruenté, ée [ kryɑ̃te ] adj. • 1878; cruenter « ensanglanter » (XIVe); du lat. cruentus « sanglant », de cruor « sang » ♦ Méd. Qui saigne, qui a perdu son revêtement cutané. Plaie cruentée, imprégnée de sang, à vif. ● cruenté, cruentée …   Encyclopédie Universelle

  • hématose — [ ematoz ] n. f. • 1628; gr. haimatôsis ♦ Physiol. Échanges gazeux qui se produisent dans le poumon au cours de la respiration (l oxygène de l air inspiré passe dans le sang et le gaz carbonique du sang est éliminé par l expiration). ● hématose… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”