ENRAGER
. v. n.
Être saisi de la rage. Si l'on ne donne à boire à ce chien, il enragera. Cet homme a été mordu d'un chien, et il court risque d'enrager s'il ne fait des remèdes. Ce sens est vieux.

Prov. et fig., Il ferait enrager la bête et le marchand, se dit D'un homme qui ne fait que tracasser, et qu'on ne saurait satisfaire sur rien.

ENRAGER, se dit figurément De celui qui souffre une douleur excessive. Il enrage des dents, du mal de dents. Enrager de douleur. Ce sens et les suivants sont familiers.  Il se dit aussi en parlant D'un besoin vif et pressant, accompagné de douleur : Il enrage de faim ; ou D'un désir ardent et violent : Il enrage de jouer, de parler.   Il se dit également en parlant D'un dépit, d'un déplaisir sensible. Il enrage de voir son ennemi dans ce poste. Il enrage de dépit. Il enrage tout vif. Il enrage de bon coeur. I enrage dans sa peau. Il prend patience en enrageant. Dût-il enrager. Il a une méchante femme qui le fait enrager.   Être enragé contre quelqu'un, Être dans une grande colère contre lui.  Il n'enrage pas pour mentir, Il est dans l'habitude de mentir.

ENRAGÉ, ÉE. participe, Un animal enragé, Un animal qui a la rage. Ce chien est enragé. Une louve enragée.

Prov. et fig., Manger de la vache enragée, Éprouver beaucoup de privations et de fatigues. Ce jeune homme aime trop ses aises, il faudra qu'il mange de la vache enragée.

Fig. et fam., Il faut être enragé pour faire cela, pour se conduire ainsi, se dit D'un homme qui se laisse emporter à faire quelque chose hors de raison. Il faut que vous soyez enragé, si vous prenez cette résolution.

Fam., Un mal enragé, une douleur enragée, Un mal violent, une extrême douleur. On dit dans un sens analogue : Une faim enragée. Une passion enragée. Etc.

ENRAGÉ, s'emploie aussi substantivement, et se dit d'Un homme fougueux, impétueux, ou qui s'acharne à quelque chose. Mais c'est un enragé que cet homme-là ! Cet emploi est familier.  Se battre comme un enragé, crier comme un enragé, etc., Se battre, crier, etc., comme si l'on était animé d'une sorte de rage.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enrager — [ ɑ̃raʒe ] v. intr. <conjug. : 3> • XIIe; de en et rage ♦ Éprouver un violent dépit. ⇒ bisquer, écumer, rager; fam. 1. fumer, râler. Il est furieux, il enrage. Enrager de (et l inf.). « J enrageais d avoir laissé perdre les dernières heures …   Encyclopédie Universelle

  • enrager — ENRAGER. v. n. Être saisi de la rage. Si l on ne donne à boire à ce chien, il enragera. Cet homme a été mordu d un chien enragé, et il court risque d enrager s il ne fait des remèdes.Enrager, se dit figurément et familièrement De celui qui… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enrager — Enrager. v. n. Estre saisi de. la rage. Si l on ne donne à boire à ces chiens, ils enrageront. cet homme a esté mordu d un chien enragé, & il enragera s il ne va à la mer. Enrager, se dit fig. d Une douleur excessive que l on souffre avec… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enrager — Enrager, quasi in rabiem agi. Enrager du tort qu on nous fait, Insanire ex iniuria. Faire enrager aucun, Vrere hominem, Stomachari facere, Dolore angere, B. ex Terent. et Donato. Enragé, Fanaticus, Furiatus, Furiosus, Rabiosus, Rabidus. Estre… …   Thresor de la langue françoyse

  • enrager — (an ra jé. Le g prend un e devant a ou o : j enrageai, nous enrageons) v. n. 1°   Être pris de la rage. Ce chien a été mordu ; il est à craindre qu il n enrage. 2°   Par extension, souffrir une douleur excessive. Il enrage du mal de dents.    Il… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • enrager — vi. , être enrager furieux // vexé, se manifester avec force ; rager : an (Morzine, Samoëns, Saxel) / ê (Albanais.001, Annecy.003b, Leschaux) / inrazhî (003a.TER., Villards Thônes) / é (Aix.017b, Arvillard.228), êradjé (Montagny Bozel), inradyé… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ENRAGER — v. intr. être saisi de la rage. Il n’est plus usité dans cette acception qu’au participe passé. Un animal enragé. Ce chien est enragé. Fig. et fam., Manger de la vache enragée, éprouver beaucoup de privations et de fatigues. ENRAGÉ, ÉE, signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Faire enrager quelqu'un — ● Faire enrager quelqu un provoquer son irritation, le taquiner …   Encyclopédie Universelle

  • endêver — [ ɑ̃deve ] v. intr. <conjug. : 1> • XII e; de en et a. fr. desver « être fou », p. ê. même rad. que rêver ♦ Fam et vx Rager. Vieilli Faire endêver qqn, le faire enrager. ⇒ tourmenter. « Je la faisais endêver en cachant ses balais » (France) …   Encyclopédie Universelle

  • endiabler — [ ɑ̃djable ] v. <conjug. : 1> • 1579; de endiablé 1 ♦ V. tr. Vx Soumettre à un sortilège diabolique. 2 ♦ V. intr. Vx ou région. Enrager. Faire endiabler qqn. ⇒ endêver; tourmenter. ● endiabler verbe intransitif (de diable) Littéraire.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”