ÉNONCER
. v. a.
Exprimer ce qu'on a dans la pensée. Ce n'est pas tout que de bien penser, il faut savoir bien énoncer ce que l'on pense. La manière dont il énonce ses pensées leur donne de la force. On avait énoncé telle chose dans le contrat. Ces choses y étaient clairement énoncées. Un des articles de ce traité était énoncé de telle sorte, que les deux parties pouvaient l'interpréter à leur avantage.   En termes de Procédure, Énoncer faux, Avancer quelque chose contre la vérité.

ÉNONCER, s'emploie plus ordinairement avec le pronom personnel, dans le sens de S'exprimer. C'est un homme qui s'énonce en bons termes, qui s'énonce clairement, qui s'énonce bien, qui s'énonce mal. On ne peut pas mieux s'énoncer qu'il fait. Il pense assez bien, mais il ne saurait s'énoncer. Il n'a pas le don de s'énoncer. S'énoncer avec facilité.

ÉNONCÉ, ÉE. participe. Il s'emploie quelquefois substantivement, comme dans ces locutions : Un simple énoncé, Une chose avancée sans explication, sans développement ; Un faux énoncé, Une chose avancée contre la vérité.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • énoncer — [ enɔ̃se ] v. tr. <conjug. : 3> • 1377, repris 1611; lat. enuntiare ♦ Exprimer en termes nets, sous une forme arrêtée (ce qu on a à dire). ⇒ exposer, formuler. « exprimer les mêmes vérités en les énonçant avec moins de crudité ? »… …   Encyclopédie Universelle

  • enoncer — Enoncer. v. a. Exprimer ce qu on a dans la pensée. Ce n est pas tout de bien penser, il faut sçavoir bien enoncer ce que l on pense. je ne sçaurois mieux vous enoncer ma pensée qu en vous disant que. on avoit enoncé dans le contrat que. les… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • énoncer — ÉNONCER. verbe a. Exprimer ce qu on a dans la pensée. Ce n est pas tout que de bien penser, il faut savoir bien énoncer ce que l on pense. La manière dont il énonce ses pensées leur donne de la force. On avoit énoncé dans le contrat. Les choses y …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • énoncer — (é non cé. Le c prend une cédille devant a ou o : j énonçai, énonçons) v. a. 1°   Rendre en termes nets. Savoir énoncer ce que l on pense. •   L acte contient huit articles, où tous ses mensonges sont énoncés, MAUCROIX Schisme, liv. III, dans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ÉNONCER — v. tr. Exprimer ce qu’on a dans la pensée. Ce n’est pas tout que de bien penser, il faut savoir bien énoncer ce que l’on pense. La manière dont il énonce ses pensées leur donne de la force. énoncez vos prétentions. Un des articles de ce traité… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • s'énoncer — ● s énoncer verbe pronominal être énoncé verbe passif Être exprimé, dit : Tout cela peut s énoncer plus simplement …   Encyclopédie Universelle

  • ÉNONCIATION — La prise en considération systématique de l’énonciation n’est devenue habituelle que depuis les années 1960, à l’intérieur de la linguistique dite moderne ou scientifique. Bien qu’on puisse déjà observer cette attitude dans divers ouvrages de… …   Encyclopédie Universelle

  • dire — 1. dire [ dir ] v. tr. <conjug. : 37> • Xe; lat. dicere I ♦ Émettre (les sons, les éléments signifiants d une langue). Dire un mot, quelques mots, quelques paroles. ⇒ articuler, émettre, proférer, prononcer. Dire qqch. entre ses dents, à… …   Encyclopédie Universelle

  • énoncé — [ enɔ̃se ] n. m. • 1675; de énoncer 1 ♦ Action d énoncer; déclaration. ⇒ énonciation, exposé. L énoncé des faits. « l énoncé de la volonté générale » (Rousseau). « On ne vous fera entrer que pour l énoncé du jugement » (Camus). 2 ♦ Formule,… …   Encyclopédie Universelle

  • articuler — [ artikyle ] v. tr. <conjug. : 1> • 1265; lat. articulare, de articulus « articulation » → article I ♦ 1 ♦ Anat. (surtout pronom.) Réunir (deux ou plusieurs os voisins) par une articulation. La manière dont deux os s articulent. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”