ENFER
. s. m.
(On prononce l'R.) Lieu destiné au supplice des damnés. Il est opposé à Ciel et à Paradis. Les tourments de l'enfer. Le feu de l'enfer. La crainte de l'enfer. L'enfer est le partage des réprouvés. JÉSUS-CHRIST a promis que les portes de l'enfer ne prévaudront point contre son Église. Les puissances de l'enfer. Le pluriel n'ajoute rien à ce sens : Dans le fond des enfers, ne signifie autre chose qu' Au fond de l'enfer.

ENFERS, se dit au pluriel, dans un sens particulier, Du lieu où étaient les âmes que Notre-Seigneur délivra après sa mort.

ÉSUS-CHRIST est descendu aux enfers. La descente de Notre-Seigneur aux enfers.

Fig. et fam., C'est un enfer, un véritable enfer, se dit D'un lieu où l'on se déplaît, où l'on est extrêmement gêné, tourmenté, où il y a beaucoup de confusion et de désordre. C'est un enfer pour moi que cette maison.

Fig., Porter son enfer avec soi, Porter son supplice avec soi. Les méchants portent leur enfer avec eux.

Fig., Avoir l'enfer dans le coeur, se dit D'une personne tourmentée de remords, ou qui roule dans son esprit des pensées atroces.

Prov. et fig., Tison d'enfer, se dit, par exagération, d'Un méchant homme, d'une méchante femme qui excite au mal, ou qui cause de grands maux par ses actions, par ses discours, par son exemple. On dit à peu près de même, C'est une furie d'enfer, un monstre échappé de l'enfer, etc.

ENFER, signifie aussi figurément, Les démons, les puissances de l'enfer. L'enfer en gémit. L'enfer se déchaîne contre lui.

ENFERS, au pluriel, se prend encore pour Les lieux souterrains où les païens croyaient que les âmes allaient après la mort. Les enfers contenaient les champs Élysées et le Tartare. Orphée alla chercher Eurydice aux enfers. Hercule, Énée descendit aux enfers.   En termes de Chimie ancienne, Enfer de Boyle, Vaisseau dans lequel on faisait bouillir le mercure jusqu'à ce qu'il fût entièrement oxydé.

Fig. et fam., Un feu d'enfer, Un feu très-grand, très-violent. Il y a toujours un feu d'enfer dans cette verrerie. En termes de Cuisine, Faire griller quelque chose au feu d'enfer, le mettre au feu d'enfer, Le faire griller à un feu de charbons très-ardent.  À l'armée, Faire un feu d'enfer, Tirer rapidement un grand nombre de coups de canon, de fusil. Les ennemis faisaient un feu d'enfer.

Fig. et fam., Jouer un jeu d'enfer, Jouer très-gros jeu. Aller un train d'enfer, Aller fort vite.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enfer — [ ɑ̃fɛr ] n. m. • 1080; enfern Xe; lat. ecclés. infernus, infernum, subst. du lat. class. infernus « d en bas » I ♦ Au sing. 1 ♦ Dans la religion chrétienne, Lieu destiné au supplice des damnés. ⇒ géhenne. « Il sous entendait [...] qu il n y… …   Encyclopédie Universelle

  • Enfer — [ɑ̃ˈfɛʁ] (französisch; „Hölle“) wird ein besonderer Bestand der Bibliothèque nationale de France genannt, der zur Reservatensammlung seltener und kostbarer Bücher gehört und Druckwerke erotischen oder pornografischen Charakters vereinigt, die nur …   Deutsch Wikipedia

  • enfer — ENFER. subst. mascul. (On prononce le R.) Lieu destiné pour le supplice des damnés. Les tourmens de l enfer. La crainte de l enfer. Menacer de l enfer. L enfer est le partage des réprouvés. Jésus Christ a promis que les portes de l enfer ne… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enfer — ENFER. s. m. Lieu destiné pour le supplice des damnez. Les tourments de l enfer. la crainte de l enfer. menacer de l enfer. l enfer est le partage des reprouvez. Jesus Christ a promis que les portes de l enfer ne prevaudront point contre son… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enfer — Enfer, voyez les Enfers …   Thresor de la langue françoyse

  • enfer — enfer, enferre obs. forms of infer …   Useful english dictionary

  • Enfer — Pour les articles homonymes, voir Enfer (homonymie). Sur les autres projets Wikimedia : « Enfer », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) …   Wikipédia en Français

  • enfer — (an fèr) s. m. 1°   Terme des anciennes religions polythéistiques. Lieu souterrain qu habitaient les âmes des morts. Les enfers comprenaient le Tartare pour les méchants, et les Champs Élysées pour les justes. •   Je saurai le braver jusque dans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ENFER — n. m. Lieu destiné au supplice des damnés. Il est opposé à Ciel et à Paradis. Les tourments de l’enfer. Le feu de l’enfer. La crainte de l’enfer. JÉSUS CHRIST a promis que les portes de l’enfer (c’est à dire les puissances de l’enfer) ne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ENFER —     Inferum, souterrain: les peuples qui enterraient les morts les mirent dans le souterrain; leur âme y était donc avec eux. Telle est la première physique et la première métaphysique des Égyptiens et des Grecs.     Les Indiens, beaucoup plus… …   Dictionnaire philosophique de Voltaire

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”