ÉNERVER
. v. a.
Affaiblir par la débauche, ou par quelque autre cause. Le trop grand usage du vin est capable d'énerver un homme. Ses débauches l'ont énervé. La chaleur excessive énerve et accable.   Il signifie figurément, Amollir, efféminer. Les voluptés énervent ; elles énervent l'âme. Un long repos avait énervé son courage.   Énerver le style, énerver le langage, Rendre le style, rendre le langage faible et lâche. Le trop d'ornement énerve le style. Une délicatesse excessive énerverait la langue.

ÉNERVER, s'emploie aussi avec le pronom personnel. Il s'est énervé à force de débauches. Le courage s'énerve au milieu des voluptés. Leur langage s'énervait en se polissant.

ÉNERVÉ, ÉE. participe, Un corps énervé par les excès. Une âme énervée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • énerver — [ enɛrve ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XIIIe; lat. enervare « couper les nerfs » 1 ♦ Vx ou littér. Priver de nerf, de toute énergie. ⇒ affaiblir, amollir . « un corps que le luxe et les arts avaient énervé » (Rousseau). « Les lois ou les… …   Encyclopédie Universelle

  • énerver — ÉNERVER. v. a. Affoiblir par la débauche, ou par quelque autre cause. Le trop grand usage du vin est capable d énerver un homme. Ses débauches l ont énervé. Il s est énervé à force dedébauches. f♛/b] On dit figurément, que Les voluptés énervent,… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enerver — Enerver, et debiliter, Eneruare. Enerver un magistrat, Imminuere magistratum. Bud. ex Plin. iuniore. Enervé, et debilité, Eneruatus, Eneruus, Eneruis …   Thresor de la langue françoyse

  • enerver — Enerver. v. a. Affoiblir les nerfs par la desbauche, ou par quelque autre cause. Le trop grand usage du vin est capable d enerver. ses desbauches l ont enervé. il s est enervé à force de desbauche. On dit fig. que Les voluptez enervent, qu elles… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ÉNERVER — v. tr. Affaiblir en endommageant le système nerveux. La chaleur excessive énerve et accable. Il signifie au figuré Amollir, efféminer. Les voluptés énervent; elles énervent l’âme. Un long repos avait énervé son courage. Le courage s’énerve au… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • énerver — (é nèr vé) v. a. 1°   Faire subir le supplice de l énervation. 2°   Terme de vétérinaire. Couper le tendon des muscles releveurs de la lèvre supérieure pour donner plus de finesse au nez. 3°   Ôter le nerf, la force physique ou morale. •   Il y a …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • énerver — vt. , irriter, agacer, exciter, (faire) mettre en colère, importuner : énarvâ (Aix.017, Albanais.001, Morzine.081b), énèrvâ (081a, Albertville.VAU., Arvillard.228, Magland, Saxel.002), C. énêrve <(il) énerve> (001,017,081b) / énarve (081a)… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'énerver — ● s énerver verbe pronominal être énervé verbe passif Perdre le contrôle de ses nerfs, être dans un état de nervosité, d impatience, d excitation : Restez calme, ne vous énervez pas. ● s énerver (synonymes) verbe pronominal être énervé verbe… …   Encyclopédie Universelle

  • agacer — [ agase ] v. tr. <conjug. : 3> • 1530; crois. de agasser, agacier « crier » en parlant de la pie (XIIIe), et de l a. fr. aacier « agacer », probablt lat. pop. ° adaciare, rad. acies « pointe »; cf. lat. acidus « acide » 1 ♦ Vx Harceler. ♢ ( …   Encyclopédie Universelle

  • irriter — [ irite ] v. tr. <conjug. : 1> • 1355; lat. irritare 1 ♦ Mettre en colère. ⇒ agacer, aigrir, contrarier, courroucer, énerver, exaspérer, fâcher, horripiler, impatienter, indigner. « Cette femme l irritait dans tout ce qu elle faisait »… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”