EMPIFFRER
. v. a.
Faire manger excessivement. Vous empiffrez cet enfant. Empiffrer un enfant de confitures, de pâtisseries.   Il signifie encore, Rendre excessivement gras et replet. Trop manger et trop dormir l'ont empiffré à un tel point, qu'il n'est pas reconnaissable. Ce sens est moins usité que le précédent.  Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Manger avec excès. Il s'empiffra tellement à ce repas, qu'il en fut malade.   Il signifie encore, Devenir excessivement gras et replet. Il s'est bien empiffré depuis peu. Vous vous empiffrez à la vie que vous menez. Ce sens est peu usité.  Ce verbe est familier dans toutes ses acceptions.

EMPIFFRÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • empiffrer — (s ) [ ɑ̃pifre ] v. pron. <conjug. : 1> • 1648 ; tr. « gaver » XVIe; de en et piffre, vx ou dial. « homme ventru », rad. expressif piff ♦ Fam. Manger avec excès, gloutonnement. ⇒ se bourrer, se gaver, se goinfrer. Dès qu il est à table, il… …   Encyclopédie Universelle

  • empiffrer — EMPIFFRER. v. a. Fairemanger excessivement. Vous empiffrez cet enfant. Empiffrer un enfant de confitures, depâtisserie. f♛/b] Il signifie encore, Rendre excessivement gras et replet. Trop manger et trop dormir l ont empiffré à un tel point qu il… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • EMPIFFRER — v. tr. Faire manger avec excès. Empiffrer un enfant de confitures, de pâtisseries. S’EMPIFFRER signifie Manger avec excès et gloutonnerie. Il s’empiffra tellement à ce repas qu’il en fut malade. Il est familier …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • empiffrer — (an pi fré) v. a. 1°   Bourrer de nourriture. 2°   Rendre gros et gras. 3°   S empiffrer, v. réfl. Trop manger. •   Qui s empiffraient de jambon, de langues de boeuf, LESAGE Gil Blas, VII, 14.    Devenir trop gros. ÉTYMOLOGIE    En 1, et piffre …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • empiffrer — (S ) vp. => Goinfrer (Se) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • empiffrer\ s' — empiffrer (s ) [ ɑ̃pifre ] v. pron. <conjug. : 1> • 1648 ; tr. « gaver » XVIe; de en et piffre, vx ou dial. « homme ventru », rad. expressif piff ♦ Fam. Manger avec excès, gloutonnement. ⇒ se bourrer, se gaver, se goinfrer. Dès qu il est à… …   Encyclopédie Universelle

  • empiffrer (s') — v.pr. Se bourrer de nourriture …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • s'empiffrer — ● s empiffrer verbe pronominal (de piffre, homme ventru) Familier. Se gorger de nourriture ; manger gloutonnement ; se gaver, se bourrer : Il s empiffrait de sucreries entre les repas. ● s empiffrer (synonymes) verbe pronominal (de piffre, homme… …   Encyclopédie Universelle

  • goinfrer — (se) [ gwɛ̃fre ] v. pron. <conjug. : 1> • v. 1628; de goinfre ♦ Fam. Manger comme un goinfre. ⇒ bâfrer, se bourrer, s empiffrer, se gaver. Se goinfrer de pâtisseries. goinfrer (se) v. Pron. Se gaver. ⇒GOINFRER, verbe trans. Familier A. Qqn… …   Encyclopédie Universelle

  • bouffer — [ bufe ] v. <conjug. : 1> • v. 1160; de °buff , onomat. désignant ce qui est gonflé 1 ♦ V. intr. Se maintenir de soi même gonflé, en parlant d une matière légère, non rigide. Des cheveux qui bouffent. « Leurs longues jupes, bouffant autour… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”