EMPIÉTER
. v. a.
(Les lettres I E font une diphthongue.) Usurper dans ou sur la propriété d'autrui. Il a empiété sur moi plus d'un arpent. Ce laboureur empiète tous les ans quelques sillons sur l'héritage de son voisin. Il s'emploie plus souvent absolument. Vous avez empiété sur mon terrain.   Il se dit, par analogie, D'une chose qui s'étend, qui déborde sur une autre, et principalement Des eaux qui viennent à couvrir un terrain voisin. La mer empiète sur les côtes. La rivière empiète tous les jours de ce côté.   Il signifie encore figurément, S'arroger, exercer sur quelqu'un ou sur quelque chose des droits qu'on n'a pas. Vous avez empiété sur ma charge, sur mon emploi, sur mes attributions. Il empiète sur moi. Il empiète autant qu'il peut.

EMPIÉTER, en termes de Fauconnerie, se dit De l'autour qui arrête le gibier avec la serre.

EMPIÉTÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • empiéter — [ ɑ̃pjete ] v. intr. <conjug. : 6> • av. 1615; « saisir, occuper » XVIe; tr. « prendre dans ses serres » XIVe; de en et pied 1 ♦ Mettre le pied, gagner pied à pied (sur le terrain du voisin). ⇒ gagner, grignoter. « Cet État fondé sur la… …   Encyclopédie Universelle

  • empiéter — EMPIÉTER. v. a. (Les lettres I E font ici une diphthongue.) Usurper dans l héritage d autrui. Il a empiété sur moi plus d un arpent. Ce Labourour empiète tous les ans quelques sillons sur l héritage de son voisin. On dit par extension, que La mer …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • empieter — Empieter, id est, empoigner de la griffe du pied d un oiseau. Mot de fauconnerie …   Thresor de la langue françoyse

  • empieter — Empieter. v. a. Usurper dans l heritage d autruy. Il a empieté sur moy plus d un arpent. ce laboureur empiete tous les ans cinq ou six sillons sur l heritage de son voisin. Il signifie fig. Entreprendre sur quelqu un au delà du droit qu on a.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • empiéter — (an pié té. L accent aigu se change en accent grave, quand la syllabe qui suit est muette : j empiète ; excepté au futur et au conditionnel où l Académie maintient l accent aigu : j empiéterai, j empiéterais) v. a. 1°   Terme de fauconnerie.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • EMPIÉTER — v. tr. Usurper dans ou sur la propriété d’autrui. Il a empiété sur moi plus de cinq mètres. Ce laboureur empiète tous les ans quelques sillons sur la terre de son voisin. Vous avez empiété sur mon terrain. Il se dit, par analogie, d’une Chose qui …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • empiéter — vi. alâ empiéter su (Albanais) / chu (Montagny Bozel) <aller sur (+ nom)>. E. : Faucher, Mettre …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • empiètement — [ ɑ̃pjɛtmɑ̃ ] n. m. VAR. empiétement • 1490 « base »; empietement 1376; de empiéter ♦ Action d empiéter, de déborder. Extension (d une chose sur une autre). Empiètement d une plantation sur les terres du voisin. ♢ Fig. Usurpation, conquête… …   Encyclopédie Universelle

  • empiétement — empiètement [ ɑ̃pjɛtmɑ̃ ] n. m. VAR. empiétement • 1490 « base »; empietement 1376; de empiéter ♦ Action d empiéter, de déborder. Extension (d une chose sur une autre). Empiètement d une plantation sur les terres du voisin. ♢ Fig. Usurpation,… …   Encyclopédie Universelle

  • chevaucher — [ ʃ(ə)voʃe ] v. <conjug. : 1> • chevalchier 1080; bas lat. caballicare, de caballus; cf. cavaler 1 ♦ V. intr. Vx ou littér. Aller à cheval. 2 ♦ V. tr. (XIIIe) Être à cheval, à califourchon sur. Les sorcières chevauchent des manches à balais …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”