ÉMOUSSER
. v. a.
Rendre mousse, c'est-à-dire, moins tranchant, moins aigu ; ôter la pointe ou le tranchant à un instrument qui perce, qui coupe. Émousser la pointe d'une épée. Émousser un rasoir.   Il se dit figurément, au sens moral, pour Amortir, affaiblir, diminuer. La volupté émousse le courage. Les longues peines émoussent l'esprit. Le spectacle continuel des infirmités humaines émousse la sensibilité. L'habitude émousse le plaisir.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, tant au propre qu'au figuré. La pointe de ce couteau s'est émoussée. L'acier de Damas coupe le fer sans s'émousser. Les lancettes s'émoussent facilement. Le courage s'émousse dans l'oisiveté. Leur sensibilité s'était émoussée.

ÉMOUSSÉ, ÉE. participe, Pointe émoussée. Instrument émoussé. Un esprit émoussé. Des sens émoussés.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • émousser — [ emuse ] v. tr. <conjug. : 1> • XIV e; de é et 3. mousse 1 ♦ Rendre moins coupant, moins aigu. ⇒ épointer. Émousser un fleuret. ⇒ moucheter. Armes émoussées. Pointe d outil, mine de crayon émoussée, rendue moins pointue par l usage. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • émousser — 1. (é mou sé) v. a. 1°   Rendre mousse, moins tranchant, moins aigu. Émousser un rasoir, la pointe d une épée.    Terme de guerre. Émousser les angles d un bataillon, en retrancher les quatre coins, de sorte que, formant un octogone, il puisse… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • émousser — ÉMOUSSER. verbe actif. Rendre moins tranchant, moins perçant, ôter la pointe ou lé tranchant à un instrument qui perce, qui coupe. Émousser la pointe d une épée. Émousser un rasoir. f♛/b] Il s emploie aussi avec le pronom personnel. Les ferremens …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • emousser — un arbre, luy oster la mousse, Emuscare arborem. Columel …   Thresor de la langue françoyse

  • emousser — Emousser. v. a. Il ne se dit qu en parlant des arbres, & signifie, En oster la mousse …   Dictionnaire de l'Académie française

  • ÉMOUSSER — v. tr. Rendre mousse, moins tranchant, moins aigu. émousser la pointe d’une épée. émousser un rasoir. La pointe de ce couteau s’est émoussée. Pointe émoussée. Instrument émoussé. Par extension, Un esprit émoussé. Des sens émoussés. Il signifie… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • émousser — vt. , rendre moins tranchant (en cognant le fil d un outil) ; ébrécher (une lame), abîmer // cogner émousser le fil d un objet tranchant : botâ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ÉMOUSSER — v. a. Ôter la mousse. Il se dit en parlant Des arbres. On émousse les arbres pour en favoriser la végétation. ÉMOUSSÉ, ÉE. participe, Un arbre bien taillé, bien émoussé …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • épointer — [ epwɛ̃te ] v. tr. <conjug. : 1> • espointer 1553; espointier un faucon « lui émousser les griffes, le bec » v. 1375; de é et pointe 1 ♦ Émousser en ôtant, en cassant ou en usant la pointe. Épointer une aiguille, des ciseaux. « Elle l écrit …   Encyclopédie Universelle

  • hébéter — [ ebete ] v. tr. <conjug. : 6> • 1355; lat. hebetare « émousser » 1 ♦ Rare Enlever toute vivacité, toute subtilité à (l esprit, l intelligence). « l accoutumance hébète nos sens » (Montaigne). ⇒ émousser, engourdir. Passif Être hébété de… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”