EMBROUILLER
. v. a.
Mettre de la confusion, de l'obscurité. Il a embrouillé l'affaire. Il m'a embrouillé l'esprit. C'est un esprit obscur qui embrouille tous les sujets qu'il traite.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. L'affaire s'embrouille.   Il signifie particulièrement, Perdre le fil de ses idées, de son discours. Il s'embrouille aisément. On dit de même : Son esprit s'embrouille. Ses idées s'embrouillent.

EMBROUILLÉ, ÉE. participe, Esprit embrouillé. Affaire embrouillée. Écrivain embrouillé. Style embrouillé. Paroles embrouillées. Idées embrouillées.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • embrouiller — [ ɑ̃bruje ] v. tr. <conjug. : 1> • XIV e; de en et brouiller 1 ♦ Emmêler (des fils). ⇒ enchevêtrer, entortiller. « délacer un corset sans en embrouiller les cordons » (Courteline). 2 ♦ Fig. Compliquer, rendre obscur. ⇒ brouiller. «… …   Encyclopédie Universelle

  • embrouiller — EMBROUILLER. v. act. Mettre de la confusion, de l obscurité. Il a embrouillé l affaire. Il m a embrouillé l esprit. f♛/b] Il se joint quelquefois avec le pronom personnel, pour dire, Perdre le fil de sa pensée, de son discours. Il s embrouille… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • embrouiller — Embrouiller. v.a. Mettre de la confusion, de l obscurité. Il a embrouillé l affaire. il m a embrouillé l esprit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • embrouiller — (an brou llé, ll mouillées, et non an brou yé) v. a. 1°   Mettre de la confusion par le brouillement. Embrouiller des brins de fil, des écheveaux.    Terme de marine. Embrouiller les voiles, les ferler ou les joindre ensemble.    Fig. Embrouiller …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • embrouiller — vt. , emberlificoter, mêler, mélanger, emmêler (des ficelles, des cordes, des fils, du chanvre, des cheveux non peignés depuis longtemps, un écheveau, rendre broussailleux ...), embarrasser, enchevêtrer, entortiller, brouiller ; faire s… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • embrouiller — s Embrouiller en quelque affaire, Induere se re aliqua. Tu t es bien embrouillé, In multos laqueos te induisti, B. ex Cicerone. Embrouiller une cause ou un fait, Obducere tenebras liti, Obscurare litem, B. S embrouiller en proces, S envelopper en …   Thresor de la langue françoyse

  • EMBROUILLER — v. tr. Brouiller, mettre des choses dans une confusion telle qu’on ne peut les démêler. Embrouiller du fil, des écheveaux. Fig., La maladie lui a embrouillé le cerveau. Il a embrouillé la situation. C’est un esprit obscur qui embrouille tous les… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • s'embrouiller — ● s embrouiller verbe pronominal être embrouillé verbe passif S emmêler : Les fils sont embrouillés. Se mêler de façon confuse, indistincte, compliquée : Tout s embrouille dans ma mémoire. Ne plus s y retrouver au milieu de choses confuses ou… …   Encyclopédie Universelle

  • emmêler — [ ɑ̃mele ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; de en et mêler 1 ♦ Mêler ensemble, enrouler en désordre (des choses longues et fines). ⇒ embrouiller, enchevêtrer. Emmêler les fils d un écheveau. Chateaubriand « avait emmêlé diverses figures de… …   Encyclopédie Universelle

  • enchevêtrer — [ ɑ̃ʃ(ə)vetre ] v. tr. <conjug. : 1> • v. 1175; de en et chevêtre 1 ♦ Vx Munir (un cheval) d un licou. Pronom. Le cheval s est enchevêtré, s est empêtré dans la longe de son licou. 2 ♦ (XIVe) Techn. Assembler (des solives) avec un chevêtre …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”